• Hôtel The Peninsula Paris - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel The Peninsula Paris - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel The Peninsula Paris - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel The Peninsula Paris - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel The Peninsula Paris - Architecture de Palace - Affine Design
Chargement des images Affine Design - Veuillez patienter
Chargement des images

Hôtel The Peninsula Paris


Premier palace européen de la chaîne Hong Kong and Shanghai Hotels Limited, The Peninsula Paris Hotel se place parmi les plus beaux Hôtels de luxe du monde depuis son ouverture le 1er août 2014. Sa rénovation architecturale est signée AFFINE DESIGN l’un des cabinets d’architecture et d’architecture intérieure les plus présents dans la restauration des établissements d’exception.

Nouvel emblème de l’hôtellerie de luxe parisienne The Peninsula Paris Hotel s’inscrit dans la liste déjà longue des palaces historiques qu’AFFINE DESIGN a métamorphosés. Après avoir redonné son lustre au Four Seasons George V, célèbre palace de luxe parisien, ressuscité la Résidence de la Trémoille et le Pershing Hall avec Andrée Putman, cette agence a mené à bien la rénovation de l’ancien hôtel particulier de Roland Bonaparte située place d’Iéna, l’écrin aujourd’hui du Shangri-La Hotel, édifice inscrit depuis à l’inventaire des Monuments Historiques.

Avec la restauration du Peninsula Paris Hotel AFFINE DESIGN se distingue, une fois encore, dans sa capacité à redonner ses lettres de noblesse à un patrimoine hôtelier de luxe, témoin illustre des  grandes heures parisiennes. Construit en 1908 pour abriter l’ancien Hôtel Majestic, ce bâtiment fait depuis longtemps partie du paysage parisien en raison de son style Second Empire, époque où l’architecture était très éclectique. Remis dans leur éclat d’origine, les décors avaient cependant souffert des transformations brutales de cet établissement successivement occupé, en 1946, par le siège de l’Unesco et, en 1958, par le Centre international de conférences du ministère des Affaires Étrangères. En 1974, les accords de Paris sont signés en ses murs mettant fin à la guerre du Vietnam.

Préserver l’âme d’un lieu et réveiller ses trésors, telles sont les missions portées par Richard Martinet, architecte et ingénieur civil des Ponts et Chaussées. Directeur d’AFFINE DESIGN, il conduit une équipe pluridisciplinaire experte dans les maitrises d’œuvres subtiles qui consistent à offrir un cadre scénique contemporain où sont redéfinis les nouveaux standards en matière de design, de luxe, de confort, signes distinctifs de l’hôtellerie premium et internationale du XXIe siècle.

Durant les quatre années consacrées à la restauration du Peninsula Paris Hotel, neuf cents ouvriers ont œuvré sur le site pour redonner leur majesté aux nombreuses pièces phares du bâtiment, ainsi les colonnes en marbre vert Campan, la mosaïque de la Rotonde, le majestueux plafond de la réception ou encore les centaines de boiseries d’époque restaurées. Pour parfaire cette rénovation, Richard Martinet et son équipe se sont appliqués à y rétablir la lumière du jour partout présente dans l’édifice. Lumière du jour qui inonde les patios réinventés en rez-de-chaussée ou qui caresse l’immense verrière réalisée au dernier étage qui coiffe le restaurant l’Oiseau Blanc offrant une vue incomparable sur le Tout Paris. Clarté retrouvée également dans les galeries d’accès grâce aux 700 mètres carrés de vitrages et aux portes monumentales de 17 mètres de hauteur qui ont été rajoutées. En façade, les mille mètres carrés de pierres calcaires taillées à Saint-Leu-la-Forêt de la façade sont l’exacte restitution de celles de l’Hôtel Majectic. Enfin, les meilleurs artisans ont été convoqués sur ce chantier, maroufleurs, restaurateurs de toile, experts en stucs, doreurs, vitriers et serruriers, des savoir-faire ancestraux mis au service de cette restauration hors pair dirigée par AFFINE DESIGN.

Chaque fois la méthode d’AFFINE DESIGN consiste à ausculter minutieusement un édifice pour repérer ses reprises éventuelles avant transformations. Ce travail d’exploration historique documents officiels, plans et photos à l’appui est doublé d’une investigation physique et technique à même de faire « parler » les vestiges en se glissant derrière les faux plafonds pour trouver les pépites de décors enfouis ou en faisant réaliser des analyses chromatiques pour retrouver les pigments d’origines.

Ces explorations ne sont, en réalité, qu’une préparation au devenir des lieux destinés à muter vers d’autres usages. « Notre objectif n’est pas de restaurer des vieilles pierres, nous ne sommes pas des architectes du patrimoine, affirme Richard Martinet, mais nous travaillons avec des morceaux de patrimoine pour en faire autre chose, c’est totalement différent ».
Autre chose, c’est-à-dire la création d’une atmosphère nourrie d’intuitions où l’ordonnancement tient son équilibre à une mise en scène et à une scénographie inspirées par l’esprit du lieu. Un univers dont le visiteur gardera en mémoire les décors comme un capital d’émotions.

The Peninsula Paris - Hôtel 5*
2014 - Paris - France
Architecture
33000 m² - 200 clés

Plus de projets