• Hôtel George V - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel George V - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel George V - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel George V - Architecture de Palace - Affine Design
  • Hôtel George V - Architecture de Palace - Affine Design
Chargement des images Affine Design - Veuillez patienter
Chargement des images

Hôtel George V


Après 70 ans de fonctionnement et de nombreuses campagnes de rénovation, l’hôtel George V avait perdu son âme et une grande partie de sa substance. Sa restauration effectuée au tournant du millénaire (1999-2001) est symbolique a bien des égards, notamment par son budget ; c’est à l’époque, pour un bâtiment de 33 000 m² destiné à abriter 235 chambres et suites, le budget connu le plus élevé : 80 millions d’euros.

Le propriétaire du George V a cette intuition incroyable qu’il est possible de réaliser un vrai Palace dans le tissu urbain parisien à condition de rendre à ce joyau son unicité et son ordonnancement sans hésiter à en faire un lieu excessivement luxueux. Chargé de l’architecture et de l’architecture d’intérieur, Richard Martinet et son équipe dessinent le projet qui comprend les parties communes et le space planning, la décoration étant confiée à Pierre-Yves Rochon qui réalise des éléments de style en coordination avec AFFINE DESIGN.

Au préalable, une étude historique du George V permet à AFFINE DESIGN de comprendre son origine. Né à la fin des années 1920 avant la grande dépression, le projet originel est confié à deux architectes, l’américain Wiboo, et le français Lefranc qui édifient ensemble ce Palace dont la dualité est liée aux références de leurs deux cultures. Le premier, Wiboo, est profondément influencé par les Palaces du Nord de l’Amérique à l’image de ceux de Chicago et de New York dont le vocabulaire architectural traduit les nouveaux modes de vie. En témoignent les parties communes qui recèlent une immense galerie, une coupole, une vaste cour, de grandes arches dans le hall et des fenêtres magistrales en rez-de-chaussée. Le second, Lefranc, est attaché aux décors typiquement Art Déco parisien – la grille de l’entrée et la porte à motifs soigneusement restaurés mais aussi aux chefs d‘œuvre de l’artisanat des années 1920, comme les bas-reliefs sculptés et les médaillons.

Ensuite, un inventaire raisonné est effectué avec l’assistance de la Direction du Patrimoine et la conservatrice des bâtiments privés parisiens bien que l’édifice ne soit que très partiellement classé. Ce travail d’approche réalisé avec AFFINE DESIGN répertorie et classe chacun des éléments de décors intérieurs par importance, afin que la restauration ne s’éloigne pas de l’esprit d’origine. Pour l’enveloppe proprement dite, il est demandé aux ABF et à la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) de prêter leur aimable concours afin d’élaborer une partition sur trois segments : les menuiseries extérieures, la restauration des façades et des espaces intérieurs. Ce socle établi, reste le parti pris : il est décidé de garder pour référence la couche historique manifeste Art Déco. Quant à la structure elle-même, AFFINE DESIGN décide de reprendre la partition d’origine des architectes Lefranc et Wiboo en raison de la qualité de son écriture et des espaces parfaitement dimensionnés, dans lesquels s’inscrit bien le programme du Groupe Four Seasons. Pour autant, une reprise en sous-œuvre est nécessaire pour loger la piscine, le spa et une cave à vins, atouts d’excellence du Palace. S’ensuit alors un travail technique sensible pour stabiliser le sous-sol, du fait même que l’Hôtel George V est implanté sur une ancienne carrière de calcaire aux voûtes impressionnantes.

Le travail de rénovation s’est déroulé suivant 2 axes :
– Nettoyer et curer le bâtiment pour retrouver son esthétique d’origine, et restaurer tout ce qui pouvait l’être ; en architecture, cela incluait les façades et les menuiseries extérieures, les sculptures et les médaillons à l’intérieur.

– Une fois la cohérence d’origine retrouvée, le travail a ensuite consisté à revisiter les éléments historiques majeurs pour les intégrer dans un scénario contemporain, et permettre au George V de devenir un Palace du 21e siècle.

Hôtel George V - Hôtel 5*
2001 - Paris - France
Architecture
39 000 m² - 230 clés

Plus de projets